Consulat du Burkina Faso de Nice

A Petits Pas

lundi 25 juillet 2016

A PETITS PAS
Relais Cap France Lou Riouclar
04340 Meolans Revel
Tel : 04 92 80 75 75
fax : 04 92 80 75 80
Courriel : contact@apetitspas.fr
Site internet : http://www.apetitspas.fr
Association 1901 qui oeuvre dans le Houet
Président : Didier Auger
Bulletin d'adhésion
 

 

QUI SOMMES-NOUS ?


 

Après de nombreuses années de partenariat avec Handicap International, qui nous ont permis d'aider cette ONG dans son action de sensibilisation au monde du handicap de manière significative, Lou Riouclar a pris en juin 2005 une nouvelle orientation dans sa politique de solidarité.

En effet, nous avons à cette date, créé notre propre association caritative : " A Petits Pas " qui depuis trois ans maintenant oeuvre au Burkina Faso, en collaboration avec une associtaion locale, ASAP, au développement de villages de paysans autour de Bobo Dioulasso, 2ème ville du pays.

 

 

 

LES REALISATIONS

Ecole de Kwékwésso

Dès juillet 2005, en partenariat avec ASAP, qui oeuvre au Burkina, sur le terrain depuis plus de 10 ans, nous avons choisi notre premier projet : construire une école dans le village de Kwékwé à 35 km de Bobo Dioulasso. Cette école est opérationnelle depuis la rentrée 2006 / 2007 et accueille 270 élèves dans des conditions adéquates. Trois nouvelles classes (6 au total, les trois anciennes étant excentrées du village), 4 nouveaux logements pour les instituteurs, la fourniture de la cantine, voilà la concrétisation de notre engagement sur le terrain.
Cette première réalisation, preuve et réalité de notre engagement dans cette démarche solidaire, reste à ce jour un grand moment de bonheur et de fierté. Nous l'avions rêvé, nous l'avons fait. Des photos et des films sont disponibles dans la rubrique " Nos reportages ".
Budget : 48 000 €, financé par ASAP à hauteur de 22 000 € et par notre association A Petits Pas à hauteur de 26 000 €.


 

Ecole de Néfrelaye

 

La réussite de ce premier projet à Kwékwésso a suscité chez l'ensemble de nos partenaires et bien entendu sur place au Burkina, un véritable engouement.
Très vite, un 2ème projet a vu le jour dans un village voisin, celui de Nefrelaye. Là encore, c'est une normalisation d'école (création de trois classes supplémentaires) qui nous a été proposé par ASAP, à laquelle était adjointe la construction de 5 logements pour l'équipe enseignante et la remise à neuf de l'ancienne école. Réussite totale là encore, véritable engouement dans toute la population du village, qui très vite a adopté sa nouvelle école.
Elle a ouvert ses portes en octobre 2007 pour accueillir 160 élèves dans d'exceptionnelles conditions de travail.
Budget : 60 000 € financé par ASAP à hauteur de 23 000 € et par l'association A Petits Pas à hauteur de 37 000 €.

 

Maison de la femme de Kofila

 

La philosophie de notre action nous amène depuis 2005, à privilégier des actions qui mettent en avant une politique d'éducation et d'accès au savoir et à l'information des jeunes enfants, condition sine qua non d'une prise en charge future de leur propre développement par ces populations aujourd'hui défavorisées. Toutefois l'accent est mis également par ASAP, sur le développement et l'affirmation de la place prépondérante de la femme dans la société africaine. Nous avons donc été amené à réfléchir avec l'association des femmes du village de Kofila (65 km de Bobo Dioulasso), à la construction d'un lieu, exclusivement dévolu aux femmes du village pour leurs réunions, le stockage de leur propre matériel et surtout afin d'avoir un lieu privatif et digne de ce nom lors de la visite de l'infirmier itinérant (Kofila ne dispose pas de centre de santé).
Cette maison de la femme a donc vu le jour en mai 2007, nous avons même été sollicité pour l'adjonction d'un grand préau afin que les réunions plénières (200 femmes dans l'association) puissent accueillir tout le monde à l'abri du soleil.
Budget : 4600 € entièrement financé par l'association A Petits Pas.


 


 

LES PROJETS
 

2009 : c'est une maternelle de brousse, dans le village de Oualana, que nous venons de financer. Elle ouvrira ses portes en octobre prochain et permettra à une soixantaine d'enfants de 5 et 6 ans de découvrir l'école, et à leur maman d'avoir un peu plus de temps pour elles et pour les autres tâches ménagères qui leur incombent.

Une somme de 15 000 € vient d'être débloquée pour financer l'achat, à crédit, de paires de boeufs pour les paysans des villages où nous nous impliquons. D'autres projets de développement (foyer amélioré, électrification des salles de classes, moustiquaires....) ont été financés cette année. Ils répondaient tous à une demande forte des populations locales, principalement des femmes.

Une attention toute particulière sera désormais portée aux élèves les plus méritants des différentes classes que nous supportons. Un budget annuel de près de 10 000 € est prévu,dans une convention sur 4 ans avec ASAP, pour le financement de bourses scolaires, afin de permettre l'accès au meilleur collège pour ces enfants de brousse.
Notre réflexion va même un peu plus loin aujourd'hui, car de nombreux enfants sortent désormais de l'école primaire grâce à nos efforts conjugué avec ASAP, certificat en poche. N'est-il pas l'heure de construire, en partenariat avec l'éducation nationale locale des collèges adaptés aux besoins locaux, où l'enseignement général se complèterait avec un enseignement technique en rapport avec les besoins des populations ?

Nous y réfléchissons, c'est pour partie, l'avenir de ces enfants qui est en jeux !
 

LES NOUVELLES

 


Le stand " A Petits Pas " au Forum 2009, avec le Consul


Exposition-vente de bronzes Burkinabè à Théoule en septembre 2009.
Exemple d'un bronze - Prestation du groupe Yennenga
Bertrand Auger, le président avec le Consul des Pays-Bas, adhérent à l'association

 

- Exposition bronzes mai 2013 à Théoule

 


L'affiche, à droite visite du Consul

 

L'ALBUM
 

- Année 2010