Consulat du Burkina Faso de Nice

HYMNE AUX ENFANTS - Visite des Centres

mardi 28 août 2012

VISITE DES CENTRES

 


La fondation l'Hymne aux Enfants a été créée en Suisse et le conseil de fondation se déroule toujours dans ce pays. Depuis plusieurs pays ont ouvert une succursale de la fondation : Luxembourg, Belgique, France ... jusqu'en 2010 où une structure autonome a été créée sur place au Burkina Faso.

Cette fondation s'occupe d'enfants atteints de pathologie lourdes comme le Noma ou le Cancer ou d'autres pathologies nécessitant des évacuations sanitaires en Europe.

Le responsable de la structure burkinabè est monsieur Mao Savadogo (photo à gauche) qui a commencé par parrainer des enfants pendant 9 ans avant d'intégrer totalement la fondation.

 

 

 

EQUIPE ENCADRANTE

 

- Coordinateur Représentant de la Fondation HE : Mao. M Savadogo
- Assistante de Coordination : Ghislaine L. Kafando
- Médecin référent : Madibelè Kam

 

 

LES DIFFERENTS CENTRES

 

En 2012, l'hymne aux enfants au Burkina Faso se situe dans 4 établissements géographiquement dispersés où ils sont locataires :

 

- Le centre administratif dans le secteur 30 à Ouagadougou (300 mètres du SIAO)

- Le dispensaire maison de soins avec quelques lits

- un foyer pour adolescents à Ouagadougou au secteur 30 qui accueille actuellement 7 adolescents

- Un foyer pour enfants et adolescents en formation à un métier situé à Saaba à 9 km de Ouagadougou. Il accueille 32 enfants (primaires, secondaires et apprentissage entre 2 et 19 ans).

 


Le centre administratif et le panneau du foyer de Saaba

 

Un terrain de 4 ha a été acquis dans les environs de Ouagadougou où la fondation aimerait construire pour réunir toutes ces structures pour n'en faire plus qu'une.

 

Le Centre de soins reçoit des patients de tous horizons, y compris certains envoyés par l'hôpital Charles de Gaulle.  Deux infirmiers passent quotidiennement au cabinet de soins, une salle de 5 lits permet de garder certains malades.

 

Le foyer pour adolescents héberge des adolescents entre deux opérations ou bien en rémission, ceux-ci sont scolarisés dans les collèges ou lycée du quartier ; actuellement ils sont 6, encadrés d'une nounou, d'un gardien et d'une cuisinière.  La discipline est celle d'un internat : les jeunes rangent leur chambre et se font leur propre cuisine le dimanche. Ces adolescents travaillent souvent très bien et sont parfaitement intégrés dans les différents établissements où ils sont scolarisés.
Les enfants ne sont pas coupés de leur famille et retournent dans leur village pendant les vacances. Ce centre est aidé par une cuisinière-nounou : Christine Kaboré

 

 

 


Le réfectoire à midi pour les adolescents, à droite Souleymane, un premier de classe

 

 

 

A Saaba, le Centre accueille les enfants et quelques adolescents en formation. Les enfants sont encadrés par une équipe ENCADRANTE:

- Educateur-Animateur : Idrissa Ouedraogo
- Cuisinière - nounou : Blandine Kabré
- Aide-Cuisinière : Adissa Ouango... et le gardien Amadé.
Les enfants sont scolarisés dans une demi-douzaine d'écoles dans le quartier, les plus âgés suivent une formation en couture chez un ancien pensionnaire qui s'en est sorti.
Les âges sont étalés ; le plus jeune, Augustin a tout juste 2ans et demi.

 

 


Les enfants sont en chambre collective,
une ludothèque leur permet de choisir les jeux qu'ils aiment

 

 


Une partie du personnel : Ghislaine du Centre administratif,
Idrissa éducateur à Saaba, et Blandine


Les enfants de Saaba

 

 

 



Adolescents, enfants : tous sont choyés et établis dans la vie.
A droite, anciens pensionnaires qui ont fondé une famille

 

 

(Photos A. Chalamon, J. Cazenave et Hymne aux Enfants)

 

Retour à la page principale