Consulat du Burkina Faso de Nice

Géographie de l'eau

jeudi 07 février 2013

GEOGRAPHIE DE L'EAU

 

CLIMATOLOGIE

 

 

 

 

Le Burkina Faso possède deux saisons distinctes : la saison sèche qui va environ de la Toussaint à fin maim, et la saison des pluies (ou hivernage) entre juin et octobre. Les mois les plus chauds s'échelonnent entre mars et fin mai, la température y dépasse les 40°.

La saison sèche marque l'apparition de l'harmattan, un vent du désert très desséchant, qui soulève des nuages de poussière et peut prendre un caractère violent vers le mois de février.

 

L'approvisionnement en eau dépend essentiellement des précipitations en saison des pluies (qui dure 4 mois) qui permet de recharger le niveau de la nappe phréatique et remplir les barrages, lacs ou autres étendues d'eau.
Les précipitations annuelles s'élèvent à 755 mm en moyenne, très inégalement réparties entre la région sahélienne au Nord et le sud-ouest beaucoup plus vert. La ressource en eau renouvelable est évaluée à une moyenne de 852 m3/an/habitant. Cette situation est dificitaire, le seuil moyen étant évalué à 1000m3/an/habitant.

 

Les besoins annuels en eau sont évalués à 2500 millions de m3 par an dont 80% est destiné à la production de l'électricité. Les besoins en eau de la population n'excède pas 4% de l'eau, soit un peu plus de 100 millions de m3 (environ 20 litres d'eau par habitant et par jour). (Ministère de l'Eau 2001)

En 2010 : 77% de la population avait accès à une source d'eau améliorée (71% en milieu rural pour 94% en milieu urbain. (INSD)

 

- Les ressources en eau au Burkina Faso

 

 

MATERIEL

 

- Logiciel de gestion des données des Eaux Souterraines

 

 

DONNEES GEOGRAPHIQUES

 

- Aquastat ; système d'information de la FAO sur l'eau et l'agriculture au Burkina Faso

 

 

 

 

 

 

Retour à la page principale