Consulat du Burkina Faso de Nice

Frère Sylvestre

mardi 09 juillet 2013

FRERE SYLVESTRE, SAINT ET SORCIER

 

 

 

Le Burkina Faso regorge de personnages hors du commun, frère Sylvestre est un de ceux-là. Sa particularité ? Il est un blanc, un religieux qui a voué sa vie à l'enseignement et aux enfants en difficulté en Haute-Volta puis au Burkina Faso. Il est le seul étranger à avoir bénéficié de funérailles nationales retransmises à la télévision burkinabè. Un film-documentaire sur sa vie et son oeuvre est sorti en janvier 2013.

 

 

 

 

 

 

LES ORIGINES

 

 

Frère Sylvestre, de son vrai nom Ettore Pia, naît en 1920 dans une famille modeste de vignerons dans le Piémont, à Santo Stefano Belbo (Italie). En 1939, il entre dans la Congrégation des Frères de la Sainte Famille à Chieri dans la région de Turin.
En février 1958, son supérieur l'envoie avec deux compagnons - frère Camille et frère Hilaire - en Haute Volta afin de soutenir le juvenat catholique Saint Joseph à Saaba (Ouagadougou) créé en 1952.  Frère Sylvestre y enseignera peu de temps, n'ayant même pas le temps de jeter les bases d'organisation de l'établissement quand il est envoyé à Koudougou avec le frère Camille sous les supplications de l'évêque de Koudougou, Mgr Bretault.
Les deux frères partent alors fonder un collège catholique d'enseignement général (le premier de la ville) qui accueillera les jeunes de la région de Koudougou et les juvénistes. Il y enseignera plusieurs années avant qu'on ne lui demande de créer un centre agricole à Goundi (arrondissement de Koudougou) en 1966, où il restera jusqu'à sa mort le 29 janvier 2003. Le centre de Goundi va se démultiplier avec la création de deux autres centres analogues.
Son décès donnera lieu à des funérailles nationales en 2004 suivant la coutume des Mosse, seul étranger jusqu'à présent à en avoir bénéficié.

 

 

 

LE TEMPS DE L'ENSEIGNEMENT

 

 

Le Juvénat Saint Joseph de Saaba a accueilli entre 1958 et 2008, 1302 jeunes dont près de 200 sont devenus prêtres ou religieux. De nombreuses personnalités ont été élèves de Frère Sylvestre, que ce soit au Juvénat ou bien au Collège Catholique de Koudougou. Une bonne partie de l'élite dirigeante actuelle est passée soit par le Juvenat de Saaba, soit par le collège catholique de Koudougou, (hommes politiques, le ministre de l'économie et des finances, hauts fonctionnaires ...), tous indiquent qu'ils lui doivent leur formation intellectuelle.

 

 

LE CENTRE DE GOUNDI

 

 

Le centre de Goundi a été fondé en 1967 par le Frère Sylvestre, qui abandonne l'enseignement classique pour se consacrer à l'enseignement professionnel.
Ce centre a été créé pour montrer à la population qu'il était possible de cultiver la terre et en tirer des bénéfices même avec des moyens limités.Il accueillait dans ce centre des jeunes gens de 14 à 18 ans, orphelins ou bien issus de famille très pauvres.
Outre l'apprentissage à l'agriculture au jardinage et à l'élevage, le centre dispense des formations des formations en menuiserie, en ferronnerie, soudure.... durant trois années d'apprentissage. Les jeunes sont à l'issue, dotés d'un CAP et reçoivent une boîte à outils en vue de trouver un travail ou bien de montrer leur propre entreprise. Rapidement les formateurs dans chaque discipline ont été recrutés parmi les anciens élèves.

Le Centre a essaimé avec deux autres secteurs : le Centre Laafi Ziiga et le Centre Roulou.

 

 

 

 

ACTUALITE DE L'OEUVRE

 

 

Après quelques temps de flottements, logiques compte tenu de la personnalité du Frère Sylvestre, les Centres de Goundi, Roillo et Laafi Ziiga sont repris leurs formations d'élèves les plus pauvres ou bien orphelins, avec l'aide de plusieurs associations françaises comme AFSF, ou bien Les Amis de Nancy. et Lorraine-Sahel.. et bien d'autres.

 

En face du Centre Laafi Ziiga (à Koudougou sur la route qui mène à Koudougou), un foyer d'étudiants a vu le jour en 2009. Il porte le nom de " Foyer Sylvestre Pia ". Ce foyer est constitué d'un bâtiment à deux niveaux comportant 48 chambres avec deux lits et une douche interne par chambre.

 

On peut noter que ces centres, dirigés par les Frères de la Sainte Famille, restent à la pointe de la formation et l'agriculture raisonnée. Désireux de toujours aller de l'avant, le centre de la Sainte Famille de Saaba est entre autre détenteur de la licence de fabrication de la Pompe Volanta.... la pompe la plus robuste et la plus solide pour les forages !

 

 

UN FILM DOCUMENTAIRE

 

 

Un film " Frère Sylvestre saint et sorcier " a été tourné en août 2012 au Burkina Faso et en Italie. Ce film est produit par : Fred Hilgemann Films (Marie-anne Sorba et Jean-Marc Cazenave) - avec l'aide de KTO TV - TNB  Burkina Faso - TV2000 (une chaîne de télévision italienne).
Ce film est écrit par Jean-Marc Cazenave, avec Charles H. de Brantes qui l'a bien connu.
L'acteur Michael Lonsdale prête sa voix pour Frère Sylvestre.

 

 

DIFFUSION

 

 21 Janvier 2013 diffusion sur la chaîne KTO à 20h40, ce film-documentaire de 52 minutes,

 

Février 2013. Sélectionné pour FESPACO 2013 à Ouagadougou en Panorama dans la section " l'Afrique vue par ...." (le Panorama est la catégorie hors compétition où sont présentés les films des réalisateurs non africains). Pour 2013, 58 films ont été sélectionnés pour la catégorie Panorama.

 

En avril 2013, le film est également présenté au Festival International du Film Panafricain de Cannes.

 

Mai 2013 - Sortie en DVD 

 

Juillet 2013 - projection à Chieri (Italie)

 

Octobre 2013 - sélectionné pour le Festival International du film de Jihlava (République Tchèque)

 

RENSEIGNEMENTS

 

Synopsis. Cliquer ici

Suivre le film sur facebook : Cliquer ici

L'affiche. Cliquer ici

Dossier de presse. Cliquer ici

 

Le film documentaire sur le web. Cliquer ici

 

LIENS

 

- Bon de commande du DVD du film-documentaire de Frère Sylvestre

Bande annonce documentaire sur Frère Sylvestre

- Biographie en italien : Cristina Siccardi " La vite di Dio " (ed. San Paolo, Milan 2006)

- Centre de Goundi : Centres des Frères de la Sainte Famille, BP 34 Koudougou Burkina Faso
 

- Lettres de Frère Sylvestre à Marc, Président du défunt club des " Mille Amis "

- Frères de la Sainte Famille : le foyer " frère sylvestre Pia "

- Le mouvement sacerdotal marial auquel appartenait Frère Sylvestre

- Le Collège Moukassa de Koudougou

- Lettres et messages

- Le site du Juvenat de Saaba

- 50 ans du Juvenat Saint-Joseph de Saaba

- Centre Laafi-Ziiga