Consulat du Burkina Faso de Nice

Jeux traditionnels mosse

vendredi 28 février 2014

JEUX TRADITIONNELS d' ENFANTS chez les MOSSE

 

Tous les enfants jouent avec des accessoires tirés du lieu où ils vivent. Chaque ethnie a ses jeux, qui malheureusement ont disparu en grande partie.

Voici des jeux racontés par des personnes d'une soixantaine d'années dans le village de Kabo, près de Yako, en pays Mosse. Il est curieux de constater que certains jeux ressemblent étrangement à des jeux rencontrés dans bien d'autres pays dans le monde.
NB : les noms des jeux sont en moore.

 

1- Kîkan. Jeu pour petits enfants. Planter une tige de mil en terre, lui fixer en haut une autre tige de mil transversale. Fixer à chaque bout une crotte d'âne sèche. Faire tourner cette tige transversale le plus vite possible sans perdre une crotte

 

2 - Kîkan. Pour les plus grands. Faire le même montage que précédemment mais avec du bois épais ; planter un morceau de bois solide en pleine terre, lui ajouter une barre transversale creusée en son milieu pour pivoter sur la barre plantée. Un enfant monte sur chaque extrémité de manière à faire un équilibre. Un troisième fait tourner cette barre et s'en va sans crier gare. Le perdant est celui qui est tombé en premier

 


Ce vieux explique un jeu en traçant des schémas sur la terre

 

 

 

3 - Awalé - Ce jeu connu dans toute l'Afrique de l'Ouest, se joue en creusant dans la terre les trous nécessaires pour y mettre des graines ou des petits cailloux

 

4 - Nagadgadé i - Creuser deux trous face à face dans la terre de manière à faire un tunnel. Boucher le trou. Au top de départ, les deux enfants doivent creuser le plus vite possible pour que les mains se retrouvent sous la terre

 

5 - Putu. Jeu qui se joue à deux enfants. On fait plusieurs tas de terre ; l'un des deux joueurs cache en secret une crotte d'âne dans un des tas de terre, l'autre doit deviner dans quel tas elle se cache.

 

6 - Nom ? - Faire un petit tas de terre, faire un trou en haut au milieu avec le coude, y verser un peu d'eau. Le jeu consiste à enlever petit à petit la terre autour sans crever le trou, sans que l'eau ne s'échappe "jusqu'à former un petit pot".

 


Enfants jouant à l'awalé dans la terre (Obire, ethnie gan)

 

 

7- Kanda. Jeu avec des pois de terre. Jouer à la pitchenette comme avec des billes, dans un espace réduit. Lorsqu'un joueur gagne un pois de terre, il peut le manger.

 

8 - Zamtolbo. Jeu avec des arachides qui se joue à plusieurs joueurs. Faire un tas d'arachide en forme de montagne. Planter une tige de mil au milieu. Chaque joueur doit manger une arachide sans faire tomber la tige de mil. Le perdant doit ramener un tas d'arachide et on rejoue.

 

9- Sîlwogdrigoyé. Les enfants forment un cercle, on fait sortir un (ou plusieurs) joueur ; les enfants dans le cercle présentent devant eux leurs deux mains serrées l'une contre l'autre. Un seul joueur possède un petit cailloux dans ses mains, le joueur extérieur doit deviner lequel.

 

10 - Nom ? - Jeu de mîmes. Un enfant mîme un animal, les autres doivent deviner duquel il s'agit.

 

11 - Yuyu. Tous les enfants sont assis par terre en cercle et ferment les yeux. L'un se lève en catimini et va en toucher un autre avant de reprendre aussitôt sa place comme si de rien n'était. Il faut deviner lequel.

 

12- Masm-Kanwré. Se joue en deux équipes avec une boule de chiffon (ou un ballon). Ce jeu présente de très grandes similitudes avec le "Ballon Prisonnier"

 

(Merci à Maxime et aux anciens de Kabo)

(Photos : A. Chalamon)