Consulat du Burkina Faso de Nice

Mister Yopi

samedi 01 septembre 2012

Mister Yopi, de son vrai nom Jean Elliot Ilboudo, est un jeune musicien burkinabè qui compte déjà à son actif plusieurs albums. Après avoir fait partie de plusieurs groupes, il fait actuellement une carrière solo.
Voici une interview pour mieux faire connaissance.

 

1. Mister Yopi, comment qualifiez-vous votre musique, à quel courant vous rattachez-vous ?

 

- Ma musique est un amalgame de rythmes traditionnels et modernes.
Le genre que je pratique est le Hip-Hop. Pour pouvoir me dissocier des autres styles qui sont dans le même courant, il a bien fallu que je crée un style propre à moi, donc je me suis toujours inspiré de la musique traditionnelle des chasseurs (les donzo) pour créer mon style.

Je veux faire le tour du monde mais pas avec des rythmes stéréotypés sans aucune créativité, pour moi, çà n'a aucun sens.
En plus, c'est un honneur pour moi de faire découvrir ma culture aux autres.

 

2- Pouvez-vous nous parler de vos débuts dans la carrière ?

 

Mes débuts datent de 1996. J'ai commencé par faire du rap : J'avais le style "gros bagui, tee-shirt 3XL", je m'appelais Ravayak et chantait un rap cru, dénonciateur : je disais tout haut ce que les gens pensaient tout bas.
Quand j'ai débuté, j'avais les derniers titres du rap français et américain dans mes hauts parleurs et je me disais : " c'est ce que je veux faire dans l'avenir ".

Il fallait faire les études en même temps que la musique... Mais finalement je m'en sortais bien.
Pour moi, le rap n'était pas jouer au gangster mais plutôt dire des choses tirées de la réalité, du quotidien, du vécu.

 

 

 

 

J'ai commencé par mémoriser et mimer des titres connus dans les sounds systems à Ouaga. J'ai été sélectionné par le 1er label de la musique urbaine dénommé " 8ème sens " pour participer à la première compil rap du mouvement des années 90 au Burkina.
On y trouvait des blaz comme OBC, Block beton, Feenose, Wed jack, Ghost, Section 13, Semteng-clan, Excel, Smarty, Mandoé, Espoir 2000, Yellen, Basic Soul, Sofaa etc....

 

3- Vous avez fait partie du groupe la Censure ?


En 2002, j'ai créé mon groupe " La Censure " avec Mo'az, Vicking second, Leek ma, El primo,  et en quelques semaines, nous nous sommes fait remarqué avec l'album " Séquestré ", album qui s'est vendu à l'époque à plus de 10 000 exemplaires et qui est toujours à la page dans les hits parades burkinabè.

Par la suite, le groupe s'est disloqué, et j'ai décidé de continuer ma carrière solo

 

4- Depuis quand faites-vous une carrière solo ?

 

J'ai commencé ma carrière solo en 2007 avec un nouvel antonyme Mister Yopi. Pour la petite histoire, c'est ma grand-mère qui ne pouvait pas prononcer mon prénom Elliot, qu'elle a transformé en Elyopi..... !

 

J'ai découvert qu'en plus du rap, je pouvais aller plus loin. J'ai découvert le chant.
C'est une toute autre expérience ; j'ai appris la discipline, l'endurance, la persévérance : la voix doit être soignée au millimètre près.
Le rap consiste en des battements avec de l'émotion et l'impact que le texte peut générer sur un beat....tandis que le chant est une musique plus améliorée ; ce sont des notes que tu retranscrits le plus fidèlement possible.

C'est grâce au rap que j'ai appris à chanter. C'est l'expérience que j'ai eue en faisant du rap, qui m'a permis de m'adapter au chant. Le rap c'est bien, mais pour moi le chant c'est mieux : on peut être hardcore dans l'un comme dans l'autre de toutes les façons.

 

5- Ecrivez-vous vos textes vous-mêmes ? Et la musique ?

 

Un artiste est celui qui a le sens de l'improvisation.... Eh bien oui !  J'écris moi-même mes textes. Je suis auteur, compositieur, interprète, arrangeur... Je touche à tout.

 

6- Quels sont vos sources d'inspiration ?

 

Ma première source d'inspiration c'est Jésus-Christ.

 

Les thèmes que je choisis pour mes chansons tendent à éveiller les consciences. Je ne suis pas un donneur de leçons, mais il y a des actes qui doivent changer, des problèmes de société qui existent encore partout (en Afrique et dans le monde) dont on doit parler.

Même si le groupe est terminé pour moi : le combat continue ...

 

Musicalement : Ray Charles m'inspire beaucoup ; je peux dire qu'il a été le déclencheur à mon niveau. Un aveugle qui joue du piano et chante comme un ange.... !!! Pour en arriver là, il a bossé dur.

 

 

 

7- Votre discographie ?

 

- Faso connexion 1999 (compil 8ème sens)

- Cronik noir en 2000 (compil 8ème sens)

- Séquestré en 2002 (Album groupe La Censure)

- Ma Musique en, 2007 (1er Album solo)

- I Tamadoni ("marche doucement") en 2010 (2ème Album solo) que l'on peut trouver sur http://www.fasoyarr.com

 

8- Et maintenant.... des projets ?

 

Oui, plein de projets

Un 3ème album beaucoup plus prononcé dans le style que j'ai créé : "le Donzostyle". Avec plus d'instruments traditionnels mais tout en gardant la même direction hip-hop avec un soupçon de gospel... Du "lourd" bientôt dans les bacs !

 

Hormis la musique, j'ai fait des études en cinématographie et mes travaux tant dinématographiques et musicaux sont produits en indépendant sous mon label " Stimulus Communication ".
Nous avons développé aussi une série télévisuelle de 20 épisodes par saison, intitulé " Alima ".

C'est l'histoire d'une jeune lycéenne vierge de 17 ans, qui sera contaminée par le sida à cause des instruments collectifs non stérilisés, utilisés par les exciseuses.
En effet, selon la coutume : la future fiancée - Alima - doit se soumettre aux rituels de l'excision avant de se marier à son fiancé - Bakary - jeune travailleurs expatrié en France. Après l'excision, le mariage est célébré par procuration entre les deux familles, la fiancée peut rejoindre son époux.
A l'ambassade pour obtention du visa, on lui demande de fournir un dossier médical et sa séropositivité est découverte.
Bakari, son fiancé, renonce au mariage quand il apprend qu'elle est déclarée séropositive.......

 

 

RENSEIGNEMENTS

 

Contact management :

Mister Yopi
Guinée : 00 224 64 99 87 45
Burkina Faso : 00 226 78 87 91 70
Skype : Mister Yopi
Courriel : stimulusg2005@yahoo.fr

 

 

Facebook : Mister Yopi

- Interview de Mister Yopi pour l'émission " survivre au sida" en décembre 2009

 

Musique

 

- Le blog de la musique de Mister Yopi

- " Hélène pleure encore