Consulat du Burkina Faso de Nice

Le Neemier France - Mission août 2016

lundi 05 septembre 2016

Le Neemier-France présente .........

 

 

MISSION AOÛT 2016

 

 

 

4-21 Août 2016, le Président de l'association le Neemier-France se rend au campement Bassitara à Samandeni pour une mission particulièrement dense.

 

Après une visite aux autorités adminsitratives et coutumières (maire, police, chef du village...), Oumar Sangare et Jean-Paul Fouilloux ont pu faire le point sur le projet de latrines sèches Eco-San.

3 Latrines ont été construites lors de la dernière mission en avril 2016 et sont en état de fonctionnement : à l'orphelinat, à la buvette du campement et à l'intérieur du campement. Après 4 mois d'installation, force est de constater que le système fonctionne bien et les latrines sont bien entretenues. Quelques améliorations sont à prévoir et du matériel (brouettes, gants...) a pu être acheté sur place. L'association Le Neemier-France a pu financer un hangar pour parquer les bidons de matière.

Trois autres latrines Ecosan vont être construites : au collège protestant, au collège public, au jardin des maraïchers. Une participation financière étant requise, les travaux commenceront lorsque la convention sera signée et la participation versée.

L'opération "Financez une latrine" commence à porter ses fruits et une quatrième latrine pourrait être construite grâce à l'apport financier de plusieurs Burkinabè.

Jean-Paul a pu également rencontrer Rozenn, permanente au Burkina Faso de l'association PSO-05, partenaire pour l'installation des latrines  Ecosan ; cela a permis de faire le point sur les 4 mois de fonctionnement du projet.

 

 

Le campement a fait l'objet de travaux financés par le Neemier-France ; désormais le campement est clôturé et un portail a été installé, afin de sécuriser l'endroit ; ainsi aucun animal ni véhicule ne peut traverser le campement comme c'était le cas jusqu'à présent. Des arbres vont être plantés pour donner de l'ombre à la cour. Les collégiens ont participé à la plantation d'arbustes et de fleurs. Et la buvette a été réaménagée afin d'être accessible à l'intérieur et à l'extérieur.

 

Restait à régler le problème d'accès au puits ; en effet les riverains venaient s'approvisionner en eau dans le campement ; Le Neemier-France a financé le forage d'un nouveau puits à l'extérieur du campement, mis en service en juillet 2016, à la grande satisfaction des habitants.

 

 

- Cela fait maintenant deux ans que l'association carresse le projet de la construction à Bama d'une Maison de la Culture et des Savoirs. Les aléas de la vie sociale et politique récente au Burkina ont forcé à mettre le projet en sommeil ; la situation étant redevenue stable, Jean-Paul et Oumar ont repris leur baton de pèlerin pour présenter un dossier à la Commission d'amégament du territoire qui a été très intéressée par ce projet qu'elle va prendre en main pour voir sa réalisation de plus près.

Cette maison comportera - entre autre - une bibliothèque, pour laquelle monsieur Brahima Barro - coordonateur des Centres de Lectures Publiques et Animations Culturelles - a été approché pour avoir des conseils quant à sa gestion.

 


L'équipe du campement et de l'orphelinat

 

Le Président du Neemier-France a rencontré également plusieurs associations dont l'Union Nationale des Jeunes Ruraux du Burkina Faso avec laquelle plusieurs démarches ont été entreprises autant vis à vis du Neemier-France et son projet du Campement que les Foyers-Ruraux dont Jean-Paul est le président pour le 06 et le 83. Cette réunion s'est faite en présence du conteur burkinabè François-Moïse Bamba, qui assure le lien entre le Burkina Faso et l'association le Neemier-France.

 


A gauche, le calendrier des Amis du Consulat, à droite réunion des Amis du Consulat au Burkina

 

Rencontre également avec l'AEPH, l'association des photographes du Houet, partenaire du Neemier. Plusieurs sujet ont été abordés comme le projet d'une exposition photo sur "les marchands ambulants" qui sera organisée d'abord à Fayence au Festival Bagiliba de novembre 2016 avant d'être ramenée à Bobo Dioulasso afin d'être exposée au Cenbtre Culturel Français.

Un projet de formation au techniques photographiques est en cours d'organisation pour la mission de novembre. L'association AEPH s'engage également à organiser sa fête annuelle au campement et y tourner une vidéo (pour contribuer à faire connaître le lieu).

 

Toujours dans l'optique de projets futurs (dont un voyage touristique solidaire), Jean-Paul a rencontré Oumar Ouarma, président d'Apid Bobo, très engagé dans l'encadrement des jeunes dans les quartiers populaires de Bobo Dioulasso, et Daouda Sanfo, chauffeur et guide touristique ; tous deux membres de l'association des Amis du Consulat.

 

 


Jean-Paul avec Oumar Ouarma et le président de l'UNAJER. A droite l'association AEPH

 

Parmi les autres rencontres ; Jean-Paul a pu s'entretenir avec Arouna Traore, Président du Centre Culturel d'Intégration et de développement et surtout organisateur d'un festival annuel à Orodara (Festival des Trophées de l'oralité et des Arts Plastiques) avec lequel un partenariat pourrait être envisagé avec le Festival culturel Bassitara.

 

Et bien d'autres personnes avec lesquelles se dessinent des perspectives de partenariats : Joël Saré et Yaro Batien de l'entreprise GERA (qui ont établi le premier projet pour la maison de la culture et des savoirs), Yacinthe Somda (président de Faso Source à Bobo Dioulasso), Albertine Koama (présidente de l'association des Mères Solidaires à Ouagadougou) ...............

 

Une mission fructueuse en contacts qui sera suivie d'une autre mission en novembre 2016 pour continuer tous les projets de l'association Le Neemier-France.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

- Mission 4-21 août 2016

 

(Photos : JP Fouilloux)

 

Retour à la page principale