Consulat du Burkina Faso de Nice

Termites et termitières

samedi 30 août 2014

TERMITES ET TERMITIERES

 

 

Les termites (genre masculin) sont surnommés parfois les "fourmis blanches".
Ils font parti des insectes sociaux organisés en castes au sein d'une colonie hiérarchisée. Comptant plus de 2600 espèces différentes,  les termites se trouvent dans tous les pays chauds ou tempérés. Ils existent sur terre depuis le Jurassique.

 

Les termites ont une organisation hiérarchisée proche des fourmis avec une grande majorité d'ouvriers et de soldats asexués. Les individus sexués perpétuent l'espèce et visent à créer de nouvelles colonies (roi et reine principaux, reine secondaire, reine tertiaire).
Les termites sont xylophages ; ils se nourrissent surtout de bois et de fragments de feuilles. Leur abdomen est relié directement au thorax.
Longtemps considéré comme nuisible, le termite détruit la litière végétale et contrecarre l'humidification de la brousse ; néanmoins il contribue à la bonne conservation voire la régénération des sols grâce à ses apports organiques et minéraux.

 

 

Les termites au Burkina Faso se partagent en plusieurs familles correspondant à des modes d'habitat différent :


- les termites de bois secs (qui vivent dans un tronc ou morceau de bois),
- les termites humivores (plutôt logés dans les racines en décomposition),
- les termites arboricoles (les nids sont accrochés aux arbres),
- les termites champignons (les termitières se fixent sur un champignon),
- les termites hypogés (les nids sont sous la terre),
- les termitesépigés (les nids forment un dôme plus ou moins grand au dessus de la terre).

 

Certains chercheurs définissent jusqu'à 8 formes différentes de termitières.

 


Termitières en dôme ou en cathédrale - Sud Ouest du Burkina Faso (pays Lobi et Banfora)
Celle de droite dépasse 1,80 m

 

Les termitières sont fabriquées de cellulose, de bois digéré, liés par des particules de terre digérée. Elles se trouvent dans les arbres, au ras du sol, sous la terre ou construites en dôme. Les termitières en dôme peuvent atteindre des hauteurs de deux mètres au Burkina Faso. D'autres pays - comme la Somalie, l'Ethiopie ou l'Australie - ont des termitièresqui peuvent atteindre 8 mètres de hauteur pour 30 mètres de diamètre.

 

Ces termitières épiges prennent la forme de véritables cités ou cathédrales avec ses colonnes, ses cheminées, ses gratte ciels.... l'intérieur de ces termitières présente un labyrinthe de couloirs, de salles et de cheminées.

Orienté est-ouest ; les termitières sont plus basses au nord et au sud et plus élevées à l'est et à l'ouest. Les termites se regroupent à l'est le matin et à l'ouest le soir leur évitant ainsi une trop forte chaleur.  Les cheminées ventilent l'habitat en régulant la chaleur la nuit et le jour.
Cette technique de ventilation naturelle a inspiré de nombreux architectes dans le monde.
La durée de vie d'une termitière peut atteindre un siècle. S'il faut détruire une termitière, il faut tout d'abord enlever la reine : les termites alors abandonneront les lieux.

 


Détail d'une termitière, à droite : les termites vendues pour nourrir les poules

 

 


Termitières à chapeau ou "termitières champignons" (secteur de Bobo Dioulasso)
4ème photo : en pays Lobi

 

UTILISATION DES TERMITIERES

 

Les termites sont ramassées pour nourrir les poules qui se régalent de ces insectes.
Ces insectes sont également comestibles pour l'homme, notamment les termites aîlés que l'on capture la nuit à la saison des pluies en les attirant avec de la lumière. Ils sont grillés sur de la braise et croqués comme des cacahuettes.

 

Ces insectes sont également utilisés en agriculture dans la technique du Zaï (trous creusés, remplis de feuilles et de bouse afin de refertiliser les sols) afin que les termites creusent le sol de galeries pour aérer la terre et favoriser la pénétration de l'eau comme le font les vers de terre. Utilisé à faible dose, la terre de termitière est un engrais riche en nitrate.

 

La présence d'uen termitière est signe de la proximité d'une bonne carrière d'argile.

La terre des termitières désaffectées est utilisée pour la céramique. L'argile est  pris alors au coeur du dôme, ce matériau de grande finesse est broyé et utilisé pour fabriquer des ustensiles en terre cuite.
La terre est également utilisée comme liant dans la construction des cases, les déjections des termites tiennent comme une colle forte.

 

Dans la tradition, les termites ont été utilisés pour soigner en l'utilisant comme emplâtre pour des problèmes orthopédiques. Ils ont encore la réputation de soigner la varicelle et les oreillons.
Dans certains endroits ; les femmes stériles tentent de se soigner en mangeant la Reine des termites.

Certaines ethnies utilisent la terre des termitières comme répulsif contre les serpents, notamment en l'agglomérant autour des cases au sol contre le mur.

 


Termitière de la région de Banfora. Celle-ci fait 1,50 mètre
d'autres peuvent dépasser la taille d'un homme

 

Certaines termitières sont sacrées, considérées comme demeure de divinités ; certains sacrifices y sont faits afin d'avoir de bonnes récoltes.
Dans certaines ethnies, les termitières étaient creusées afin d'y placer des personnes indésirables (enfants sorciers, ennemis) que la voracité des termites faisaient disparaître en vingt-quatre heures.
Dans les contes traditionnels il est parfois question d'enfant dévoré par les termites (notamment dans les traditions relatives aux origines de Koudougou).

 

EN SAVOIR PLUS

 

- Un site sur les termites au Burkina Faso

- Les termites

- Les termitières

 

(photos : A. et B. Chalamon - Assafrique - C. Lebreton)