Consulat du Burkina Faso de Nice

Wana Wana - Mission novembre 2012

lundi 07 janvier 2013

Mission novembre 2012

 

7 novembre 2012 : Roselyne et Gilles Decuignières - Présidente et animateur de Wana Wana - se sont envolés pour le Burkina Faso, malgré l'abandon de deux autres adhérents initialement prévus pour ce voyage. Une très grosse chaleur attendait la mission : 38 à 39°, forçant à alléger le programme.

 

A Bonsrima, installation de Roselyne et Gilles à la Maison des Jeunes, visite au marché et salutations à Mamounata, présidente du groupement féminin, repas à la belle étoile avec éclairage solaire et aux lueurs de l'éclairage public de la Maison des Jeunes, salutations d'usage aux représentants de la famille du chef décédé.

Organisation d'une réunion à l'ombre du Neemier près de la Maison des Jeunes. Cette réunion rassemble Lika Lika, Mamounata et des femmes du groupement, L'Imam, Antoine le Conseiller Municipal, Tonton Mathias, Rémi Kiemtoré, le nouveau président du CVD.

 

Animée et traduite par Issaka, la réunion commence par le rappel des actions financées et des projets évoqués. Les femmes sont contentes du financement des semences, une visite au champ est donc prévue.
Les 500 bidons avec ficelle (pour servir de gourde) n'ont pas encore été distribués car les récoltes ne sont pas encore terminées.
Lika Lika a remis les tampons en bronze pour les savons. Wana Wana a commandé 25 savons de karité ; il en a été livré 20 supplémentaires en cadeau à "Maman de France".
Retard du soudeur pour la livraison d'un tabouret et de 5 foyers économes, Lika Lika s'en excuse.

Discussion autour de la savonnerie ; Wana Wana est prêt à s'investir si le village accepte que le local utilisé devienne définitif.

Evocation du chef décédé avec une phrase qui marque la réunion : " le mérite appartient à celui qui a commencé, même si le suivant le dépasse."

 

Discussion autour du champ collectif géré par les femmes ; il semblerait nécessaire de redynamiser ces dernières. Il s'en suivra la décision de financer le boeuf pour tirer la kassine (charrue). Comme chacun doit faire un pas .... Wana Wana financera trois pattes du boeuf (150 000 francs cfa soit 228 euros) et le groupement de femmes paye la quatrième patte.

 

Le Président du CVD évoque la nécessité de financer encore 10 fosses à compost. Ce compost enrichit la terre cultivable pendant trois ou quatre ans, alors que l'engrais chimique doit être répandu chaque année. Wana Wana financera 10 fois trois sacs de ciment soit 210 000 cfa (320 euros).

 

Evocation enfin, de trois dossiers présentés à l'association Wana Wana sans que le bureau ne puisse y donner suite. En effet, Wana Wana ne finance pas les projets individuels (élevage de cochons pour le catéchiste), ni les projets à caractère confessionnel (construction d'une grotte de Lourdes) ou institutionnels (électrification du dispensaire). Pour autant, un soutien au dispensaire sera étudié en fonction de l'avancement des travaux.

 

 

Cadeau d'un coq à Roselyne de la part du groupement des femmes
Issaka devant le maraîchage

 

Remise des cadeaux sous le neemier : bonnets, masques, pyrograveur, savons parfumés...
A droite la Présidente et Mamounata

 

Une présidente à moto, qui dit mieux à 83 ans ?
Roselyne rencontre Nelly Adora pour la première fois... Ainsi font font font les petites marionnettes.

 

Proposition ensuite de mieux organiser la fréquentation et le nettoyage des WC publics

La Présidente du groupement de femmes ; Mamounata, offre à Maman de France une corbeille chargée des produits cultivés et un coq.

 

 

Retour à la page principale

(Photos G. Decuignières)