Consulat du Burkina Faso de Nice

Les instruments aérophones

mercredi 07 novembre 2018

Les aérophones sont des instruments de musique dont le son provient de l'air (que ce soit de l'air ambiant ou de l'air insufflé). On y trouve tous les sifflets, les flûtes, les cornes, les trompes... présents dans tout le Burkina Faso (ainsi que tous les pays d'Afrique de l'Ouest). Les cornes proviennent de boeufs, buffles ou antilopes et possèdent souvent deux trous.

 


Corne baoorgo de l'ethnie moaga de Zhorgo
(provenance Ganzourgou). Elle possède deux trous : l'embouchure et un deuxième trou permettant de moduler le son de manière plus grave. Cette corne était utilisée pour la danse.

 

 

Grosse corne de bois recouverte de cuir.
Elle provient de l'ethnie San.
Elle permettait jadis de transmettre
les messages de guerre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yagapi (flûte à trou unique de l'ethnie bissa de Tangaré), elle est faite de bambou et de peau. Les autres sont le Hir, petite flûte de l'ethnie Bissa en provenance de Boulgou

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche des flûtes droites. A droite, ensemble de 8 flûtes de l'ethnie Nuni (provenance de Zawara). Elles sont en bois et portent chacune un nom différent (Wounagolé - Wouna parforo - Koko - Y a Woubié - Kera Woubié et Wossù).

 

 

 

Ensemble de flûtes de la région de Toma : elles évoluent par paire (mâle et femelle), il faut 4 paires pour faire un début d'orchestre.

 

 

 

 

 


Jeu de 15 flûtes. Elles ont chacune un son différent mais ne peuvent jouer qu'une note. Il faut donc être 15 personnes pour en jouer.
Chaque flûtiste sait exactement quand jouer sa note dans la partition.

 

 

Toutes les photos ont été prises - à quelques exceptions faites - au Musée de la Musique de Ouagadougou, avec l'aimable permission du Ministère de la Culture