Consulat du Burkina Faso de Nice

Idrissa Ouedraogo

mardi 06 novembre 2018

IDRISSA OUEDRAOGO

                              UN PARCOURS EN QUELQUES LIGNES

 

 

Né en 1954 près de Ouahigouya, Idrissa Ouedraogo fera ses études à Ouagadougou puis à l'Institut Africain d'Etudes Cinématographiques (INAFEC) dont il sort major. Il créé la société "Les Films de l'avenir" afin de produire son premier court métrage "Poko" qui obtient le premier prix du court métrage au FESPACO.
Il part alors en stage à Moscou et reprend des études à l'institut de cinématographie à Paris ou il obtient un DEA de cinéma. Il sort son premier long métrage en 1986 : Yam Daabo (le choix). Son film "Yaaba" en 1988 obtient le Prix de la Critique au Festival de Cannes et le prix du public au Fespaco.

1990 : son film "Tilaï" remporte le Grand Prix du Jury à Cannes, le prix du meilleur long métrage au 1er festival de cinéma africain de Milan en 1991 ainsi que "l'Etalon de Yennenga" au Fespaco la même année.

Il créé sa société de production " Les Films de la Plaine " à partir des " Films de l'Avenir "
En 1991, il met en scène à la Comédie Française à Paris la pièce d'Aimé Césaire : " La Tragédie du Roi Christophe " et enchaine les films et les prix jusqu'à devenir en 2003, président du jury du FESPACO.
Idrissa Ouedraogo réalise également des séries dont "Trois hommes, un village" pour lequel il obtient le Prix Spécial du Jury pour les séries au Fespaco 2005.

 

Idrissa est décédé à 64 ans le 18 février 2018.