Consulat du Burkina Faso de Nice

Toriyaba

mardi 04 septembre 2018

TORIYABA
Siège social : Saint-Vallier-de-Thiey (06)
Tel. 06 09 51 99 76
Courriel : toriyaba06@gmail.com

Bulletin d'inscription 2018

Groupe facebook Toriyaba

 

Membre des  Amis du Consulat du Burkina Faso de Nice

Partenaire de l'association Lile Boure (achats de produits cosmétiques de karité)

 

 

TORIYABA LANCE SON APPEL DE FONDS

 

Tous ces cartons à envoyer, ces parrainages à faire...... ce n'est pas sans coûter et l'association n'a pas des fonds inépuisables. Donc elle lance un appel de fonds (crowdfunding) sur internet afin de récolter de quoi parrainer et envoyer. A vous de faire suivre, de contribuer même peu, d'appuyer d'encourager.... L'opération va durer jusqu'au 15 novembre 2018.
3 septembre 2018 - 3 contributeurs - 4% de la somme.... à suivre

Voir ici

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

L'association TORIYABA ("s'entraider" en langue gulmancema) a été créée en novembre 2017.
Elle vient en aide aux personnes vulnérables au Burkina Faso
 

  • Les enfants vulnérables (enfants de la rue, orphelins, enfants vivants dans des familles très pauvres) pour les aider dans les domaines de l'éducation, de la santé et de la culture.
     
  • Les veuves pour les aider à acquérir un métier pour leur permettre de vivre décemment.
     
  • Les dispensaires et hôpitaux par l'apport de matériel et de consommables.
     
  • Favoriser les centres de culture et d'éducation (bibliothèques de collèges, de lycées ou structures municipales) par l'apport de matériel ou équipements spécifiques.
     
  • Et toute personne réclamant un soutien pour sortir de la vulnérabilité ou tout projet travaillant en ce sens.
     

Toriyaba veut également contribuer à faire connaître en France les atouts du Burkina Faso (expositions, conférences...) par ses propres initiatives ou la participation aux activités d'associations ou d'organismes partenaires.

 

LES REALISATIONS

 

L'association Toriyaba a envoyé de nombreux cartons destinés aux CELPAC (bibliothèques), à des hôpitaux ou des groupements.

Participation à de nombreuses manifestations : Marché de Noël solidaire à Antibes, festival Bagiliba ....)

Toriyaba ramène beaucoup d'artisanat et produits cosmétiques de karité afin de faire connaître les produits en France.

L'association soutient "SOS Filles-Mères" une association ouagalaise qui vient en aide aux trop jeunes mères qui vivent sur les trottoirs de Ouagadougou.

 


Lycée provincial de Gayeri - février 2018

 

MANIFESTATIONS

 

10 juin 2018 : Toriyaba participe à la "Journée Découverte du Burkina Faso " à Saint-Laurent-du-Var

 

 


Bernard, le président s'occupe des projections (documentaires, animations, interviews...)
à droite le stand de Toriyaba (karité et bronzes). Voir la page

 

 

20 juillet 2018. Toriyaba tient un stand au marché nocturne de Saint-Vallier-de-Thiey.

 


... avec inauguration de la banderole toute neuve

 

 

NOUVELLES

 

LES METIERS à TISSER

 

Février 2018 : un appel est lancé "Une femme, un métier" - Il s'agissait de doter 15 femmes d'un métier à tisser. Ces femmes sont à Ouagadougou et font partie de l'association Burkinabè des Femmes Battantes. L'association s'efforce de leur procurer un métier pour sortir de la précarité.

Mai 2018 : l'argent pour 13 métiers est envoyé, une visite sur place fin mai permet de rencontrer les femmes bénéficiaires.

Juin 2018. Les deux derniers métiers sont financés. L'opération est terminée.
Chaque donateur a reçu plusieurs photos : les métiers, le groupe et la ou les photos des femmes destinataires avec une pancarte qui sera accrochée sur le métier sur laquelle sont inscrits le prénom de celle qui va tisser et le nom des donateurs. Voici une partie des photos

 


Ouagadougou : une partie du groupe des femmes battantes.
Certaines vont recevoir le métier à tisser, d'autres fabriquent du beurre de karité.
A droite Aline la présidente de l'association avec Annelise la trésorière de Toriyaba
qui porte deux pagnes tissés, ce que vont fabriquer les tisseuses.

 


Les métiers : chaque femme va recevoir trois éléments, le tabouret, le métier et de quoi dévider le coton




Deux des 15 métiers : sur chaque métier, la future tisserande
sur la pancarte, son prénom et le ou les noms des donateurs qui ont financé le métier

En savoir plus

 

 

- Parution de "Toriyaba Tamtam n°2 - juin 2018

 

- Mars-juin 2018 : 60 kg de livres ont été envoyés au Burkina Faso : principalement à Gayeri (Komondjari) pour la création d'une bibliothèque mais aussi auprès d'enseignants à Ouagadougou, à Gaoua, à Koudougou, au lycée provincial de Bobo Dioulasso, à Dedougou, à Fada n'Gourma......

 


Les premiers cartons sont parvenus à Gayeri ; la salle des professeurs est transformée en bibliothèque
en attendant la future vraie bibliothèque.

 

- Mars-Juin 2018. Les cartons médicaux (consommables, petit matériel, quelques médicaments....) partent régulièrement pour des destinations diverses. Là aussi des photos de remises nous parviennent


Benjamin, Sakili, Oumar.... à chaque réception une photo parvient à l'association

 

 

ALBUM

 

BULLETIN
 

- Toriyaba Tamtam - 2 - juin 2018

- Toriyaba Tamtam - 1 - mars 2018

 

 

SITES AMIS
 

- Le projet sos Filles Mères

 

(Photos. A. Chalamon - S. Sawadogo - A. Bontogho)